Trouver Une Info

LE DALL AVOCATS

 

Honoraires - grille de tarifs

 

Contactez votre avocat - Mail

 

Siège: 01 85 73 05 15

 

Portable: 06 64 88 94 14

 

L'AVOCAT DU PERMIS

avocat permis de conduire

 

Jean-Baptiste le Dall, Avocat, Docteur en droit anime et dirige l'un des rares cabinets de niche tourné vers le droit automobile.

 

Auteur de nombreux écrits et d’ouvrages de référence en la matière comme le « contentieux de la circulation routière » aux Editions Lamy « Réglementation automobile » (ETAI), membre du comité de pilotage du périodique spécialisé « La Jurisprudence automobile », Maître le Dall est également vice-président de l'Automobile Club des Avocats.

 

Confronté quotidiennement aux problématiques très spécifiques du permis à points, le cabinet d'avocats LE DALL mettra à votre service toutes ses compétences et son expérience pour préserver vos droits et surtout votre permis de conduire. 

 

L'actu du droit automobile et du permis de conduire sur :    

 twitter avocat permis de conduire le dall

 

facebook

 

24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 09:55

Après plusieurs échanges infructueux avec le premier ministre à l'Assemblée nationale, et avec Claude Guéant, 72 députés de la majorité (et un Nouveau Centre) ont adressé lundi un courrier à François Fillon.

  

Ce courrier est consultable ici.

  

73 signataires, le chiffre n'est pas anodin, surtout lorsque l'on constate que tous les députés de la majorité mécontents n'ont pas forcément signé ce courrier. C'est, par exemple, le cas du député de la Mayenne, Yannick Favennec :

 

« j'ai reçu des messages de personnes menaçant de ne pas revoter pour l'UMP en 2012. L'un d'entre eux m'a même renvoyé sa carte UMP. » (France soir)

  

Le président du groupe UMP Christian Jacob a, pour sa part, estimé que les députés « n'ont pas tort. Les députés sont des législateurs, mais ce sont aussi des capteurs sur le terrain, et tous mes collègues parlementaires qui signent cette lettre font remonter ce qu'ils ressentent sur le terrain, sur la brutalité, la manière dont la décision a été prise". (RTL)

 

Et les critiques ne se limitent pas au banc de l'UMP...

 

Le gouvernement semble pour l'instant inflexible, François Baroin expliquant, par exemple, que "Les mesures, l'esprit et la rigueur avec laquelle nous souhaitons mettre en place ces dispositifs ne sera pas fragilisée par une quelconque initiative parlementaire" (Europe 1).

 

Car, c'est bien là que ce chiffre de 73 députés signataires prend toute sa valeur, 73 c'est assez pour soutenir une proposition de loi qui pourrait très bien emporter l'adhésion d'une large part de l'Hémicycle...

 

Rien n'est fait pour l'instant, mais après tout le monde peut changer d'avis. On se souviendra, par exemple, d'un certain Nicolas Sarkozy qui, en 2007, nous affirmait que «  ce serait scandaleux d'enlever les panneaux indiquant les radars, ils ne sont pas là pour remplir les caisses de l'Etat. » !!!

 

Jean-Baptiste le Dall,

 

Avocat à la Cour

Contacter Maître le Dall :  

  ledall@maitreledall.com
  
 

Sécurité routière : quand les députés se rebiffent !

Partager cet article

commentaires

LA UNE : news, débats, avocat

contentieux circulation routière 2014 le dall avocat

Contentieux de la circualtion routière, 2ème éd 2014

 

 

 

 video lamy Me le Dall