Trouver Une Info

LE DALL AVOCATS

 

Honoraires - grille de tarifs

 

Contactez votre avocat - Mail

 

Siège: 01 85 73 05 15

 

Portable: 06 64 88 94 14

 

L'AVOCAT DU PERMIS

Résultat de recherche d'images pour "code de la route argus assurance"

 

Jean-Baptiste le Dall, Avocat, Docteur en droit anime et dirige l'un des rares cabinets d’avocats tourné vers le droit automobile.

 

Président de la Commission ouverte droit routier du barreau de Paris, et Directeur scientifique des Etats généraux du droit automobile, Maître le Dall commente le Code de la route aux Editions Argus de l’assurance.

 

Auteur de nombreux écrits et d’ouvrages de référence en la matière comme le « contentieux de la circulation routière » aux Editions Lamy « Réglementation automobile » (Argus de l’Assurance), le Guide du véhicule de collection (ETAI), il  est membre du comité de pilotage du périodique spécialisé « La Jurisprudence automobile ». Vous pouvez également retrouver chaque semaine Me le Dall pour la chronique auto sur lci.fr

 

Confronté quotidiennement aux problématiques très spécifiques du permis à points, le cabinet d'avocats LE DALL mettra à votre service toutes ses compétences et son expérience pour préserver vos droits et surtout votre permis de conduire. 

 

L'actu du droit automobile et du permis de conduire sur :    

   

 twitter avocat permis de conduire le dall

 

facebook

 

1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 12:43

Ma tribune pour le Plus du Nouvel Obs, quelques précisions sur les nouveaux avertisseurs de "zones dangereuses" et la multiplication par les préfectures de ces zones qui risque de rendre ces appareils peu efficaces... 

LePLusNouvelObs

 

LE PLUS. Après un accord entre fabricants et l'Etat, les nouveaux avertisseurs de radars vont rapidement se révéler inefficaces explique Jean-Baptiste le Dall, avocat spécialiste de droit routier.

 

L'avertisseur de radar n'est plus, il prend désormais le nom d'avertisseur de "zones dangereuses" et risque de perdre de son efficacité

 

Le comité interministériel pour la sécurité routière du 11 mai dernier avait sonné comme un coup de tonnerre pour les fabricants d'avertisseurs de radar. Du jour au lendemain, leurs produits étaient déclarés non grata sur nos routes. Regroupés au sein de l'Association Française des Fournisseurs et utilisateurs de Technologies d’Aide à la Conduite (AFFTAC), ces fabricants ont immédiatement entamé des démarches pour sauver leur activité, et différentes réunions avec le ministère de l'Intérieur ont permis de sauver le business de l'avertisseur avec un protocole d'accord signé le 28 juillet. Ce protocole prévoyait un délai de mise en œuvre de six mois, nous y sommes.

 

 

La suite :

 

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/218530;radars-pourquoi-les-avertisseurs-de-zones-dangereuses-seront-inutiles.html

 

 

Jean-Baptiste le Dall,

Avocat à la Cour

Contacter Maître le Dall :

ledall@maitreledall.com
 

Radars : pourquoi les avertisseurs de "zones dangereuses" seront inutiles
Partager cet article

commentaires