Trouver Une Info

LE DALL AVOCATS

 

Honoraires - grille de tarifs

 

Contactez votre avocat - Mail

 

Siège: 01 85 73 05 15

 

Portable: 06 64 88 94 14

 

L'AVOCAT DU PERMIS

avocat permis de conduire

 

Jean-Baptiste le Dall, Avocat, Docteur en droit anime et dirige l'un des rares cabinets de niche tourné vers le droit automobile.

 

Auteur de nombreux écrits et d’ouvrages de référence en la matière comme le « contentieux de la circulation routière » aux Editions Lamy « Réglementation automobile » (ETAI), membre du comité de pilotage du périodique spécialisé « La Jurisprudence automobile », Maître le Dall est également vice-président de l'Automobile Club des Avocats.

 

Confronté quotidiennement aux problématiques très spécifiques du permis à points, le cabinet d'avocats LE DALL mettra à votre service toutes ses compétences et son expérience pour préserver vos droits et surtout votre permis de conduire. 

 

L'actu du droit automobile et du permis de conduire sur :    

 twitter avocat permis de conduire le dall

 

facebook

 

19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 15:40

J’avais déjà évoqué il y a quelques jours les pistes qui avaient été envisagées lors du dernier CNSR à savoir un abaissement des limitations de vitesse.

 

Je déplorais cette omniprésence dans le débat sur la sécurité routière de la vitesse alors même que la cause numéro 1 de la mortalité n’est autre que l’alcool et que l’assoupissement au volant est le premier facteur de mortalité sur autoroute.

 

Mais les préjugés ont la vie dure surtout en France patrie du radar. Et à peine quelques heures après les annonces du CNSR, certains commentateurs n’ont pas manqué de venir s’épancher dans la presse sur les dangers de la vitesse.

 

Je ne reviendrai pas sur mes positions (mesurées) sur la vitesse, mais je dénoncerai encore une fois les raccourcis.

 

Il n’y qu’à reprendre quelques extraits du Figaro (article du 16 avril) : « dans ce domaine où la littérature est dense, une formule scientifique fait office de loi: quand on baisse de 1 % la vitesse moyenne, on diminue de 4 % le taux d'accidents mortels et on réduit de 2 % le nombre d'accidents graves. »

 

Et le quotidien de rapporter les propos de Sylvain Lassarre, directeur de recherche au sein de l'Ifsttar (Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux) : « Extraites d'une étude réalisée dans les années 1970, ces données ont toujours été confortées par d'autres travaux scientifiques».

 

Mais cette formule se vérifie-t-elle vraiment ?

 

L’Automobile Club des Avocats s’est penché sur la question.

 

Une simple extrait de la réponse de l’ACDA : « Pendant cette même période de 1998 à 2002, et alors que la vitesse moyenne a augmenté le nombre de décès a diminué »

 

Pour en savoir plus :

 

http://www.autoclubavocat.fr/1-km-h-en-moins-4-de-morts-en-moins,b28.html

 

Jean-Baptiste le Dall

Avocat à la Cour, Docteur en Droit

Droit automobile – Permis de conduire

 

1 km/h en moins = 4% de morts sur la route en moins ??? La réponse

Partager cet article

commentaires

LA UNE : news, débats, avocat

contentieux circulation routière 2014 le dall avocat

Contentieux de la circualtion routière, 2ème éd 2014

 

 

 

 video lamy Me le Dall